Appel à communication : Colloque international Habiter l'ornement

Publié le 15 juin 2015 Mis à jour le 2 octobre 2015
du 15 juin 2015 au 29 septembre 2015

Jeudi 10, vendredi 11 et samedi 12 mars 2016 Université Toulouse - Jean Jaurès

Le colloque « Habiter l’ornement » appelle à renouveler les études plus traditionnelles qui ont été consacrées à l’ornement au regard des pratiques artistiques contemporaines et des théories de ces dernières décennies. La réflexion se fondera sur une analyse critique de ce qui a défini et qualifié l’ornement depuis des siècles selon des approches parfois opposées : l’ornement est second, illégitime, mensonger, non nécessaire, non essentiel, supplémentaire, superflu, superficiel, dispendieux, condamnable, bien plus encore qu’il ne fut, selon les périodes ou les territoires, vecteur d’une démarche culturelle et spirituelle, objet de sensibilité, d’émotion, de plaisir, d’harmonie, de beauté et d’ordre. Les réflexions appellent à toutes les actualisations du terme ornement et de l’évolution de son sens et de son usage, notamment dans l’ornemental.
Ce colloque cependant prétend déplacer quelque peu l’approche du sujet. Habiter l’ornement suppose que l’on s’attache à des questions plus liées à des pratiques habitantes. En quoi et comment l’habiter, en tant que disposition physique ou de l’esprit, se déployant dans le temps et dans l’espace en des manières d’être au monde spécifiques à chacun, est-il indissolublement lié à des pratiques ornementales ? Quel rapport l’ornemental entretient-il avec la façon d’habiter la ville, une maison, son propre corps ? Quelles propositions les architectes, les designers, les plasticiens font-ils au regard des pratiques de l’habiter et de ses représentations ? Comment le regard de chacun a-t-il la capacité de transformer toute chose en ornement et quelle relation particulière l’ornement entretient-il avec le jugement esthétique qui se joue dans l’habiter ? Suite de l'appel à communication à télécharger.


Les propositions de communications

Le résumé, de 500 mots maximum, précisera le titre de la communication, son insertion dans la problématique d’ensemble du colloque et son positionnement par rapport aux trois axes décrits, l’objet ou la question sur lesquels elle portera, les orientations théoriques ou méthodologiques développées, la ou les hypothèses mises en œuvre, etc.

Le résumé sera accompagné d’une courte notice concernant l’auteur.

Ces propositions de communication seront envoyées avant le 28 septembre 2015 aux adresses suivantes :
isabelle.alzieu@gmail.com
dominique.clevenot@wanadoo.fr
Emma.Viguier@wanadoo.fr