Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Manifestations scientifiques > Appels à communication

Lieux et non-lieux : liens au corps

le 2 décembre 2016
Journée d'étude programmée au mois d'avril 2017

Journée d'étude

Corps et espace entretiennent depuis toujours des relations très étroites, ainsi qu'en témoignent la philosophie, les sciences physiques et/ou humaines ou encore les arts. Ces deux “entités” sont envisagées comme intrinsèquement et inextricablement liées. Liées par le seul fait que c'est à travers le corps tout d'abord que se perçoit l'espace : vu, senti, touché, le corps est le premier siège de notre appréhension de l'espace, et c'est en premier lieu à travers ce ressenti qu'il nous est donné à penser. Mais penser les relations du “corps à l'espace” (Merleau-Ponty), c'est aussi distinguer l'espace du lieu : “Topos désigne toujours le lieu où se trouve, où est situé un corps. Et le lieu est indissociable de la constitution de ce corps, c’est-à-dire aussi de son mouvement. […] On distingue ainsi le lieu physique relatif de la propriété ontologique qui fonde cette localisation”, nous indique Jean-François Pradeau dans son article Être quelque part, occuper une place. Topos et chôra dans le Timée1.
Depuis toujours, les arts (architecture, peinture, sculpture, danse, théâtre) n'ont eu de cesse de faire dialoguer corps et lieu(x). Plus récemment, ce sont la performance, la danse et le théâtre contemporains ou encore des dispositifs tels que l'installation qui réinterrogent les relations entre les deux notions. Si l'espace tout comme le corps sont au coeur des préoccupations de l'homme depuis la nuit des temps, ces unions et/ou tensions entre corps et espace prennent aujourd'hui de nouveaux visages : l'avènement récent des technologies numériques a contribué à la naissance d'espaces, “espaces sans lieu” (Anne Cauquelin) tantôt synonymes de liberté, tantôt jugés comme désincarnants. Le lieu pourrait alors être envisagé aussi à travers la figure du non-lieu et/ou de l'utopie, c'est-à-dire de lieu qui n'est nulle part, dont l'art contemporain, selon Anne Cauquelin2, épuise les variations et les déclinaisons : nombreuses sont d'ailleurs les oeuvres qui se nourrissent du vide, où les “non-corps” (Nathalie Desmet) créent une présence de l'absence.


Pour visualiser l'appel à contribution, merci de cliquer ici [PDF - 83 Ko].

Comité scientifique: Isabelle Alzieu (Maître de conférences en Histoire de l’art, Chercheuse LLA-Créatis UT2J), Dominique Clévenot (Professeur des Universités en Arts plastiques et Sciences de l’art, Membre honoraire LLA-Créatis, UT2J), Emma Viguier (Maître de conférences en Arts plastiques et Théories de l’art, Chercheuse LLA-Créatis, UT2J), Aurélie Fatin (Plasticienne, Doctorante LLA-Créatis, UT2J), Alessia Nizovtseva (Plasticienne, Doctorante LLACréatis, UT2J).

Calendrier et modalités :

• Propositions à adresser avant le 3 février 2017 aux personnes suivantes : Aurélie Fatin
(contact@aureliefatin.com) et Alessia Nizovtseva (alessia_nizovtseva@yahoo.fr) sous la forme d'un résumé de 300 mots maximum.



 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page