Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Manifestations scientifiques

Le lecteur et ses autres

le 21 juin 2013

Journée d’étude le 21 juin 2013

affiche du 21 juin

affiche du 21 juin

Journée d’études Le Lecteur & ses autres

organisée par Marie-José Fourtanier, Gérard Langlade et Catherine Mazauric

Maison de la Recherche, salle D31, vendredi 21 juin 2013 – Programme

10h30-11h30 Létitia Mouze, Anne Coignard (UTM, Philosophie)

Lecture, interprétation et quête de sens : les effets des textes

Nous entendrons, dans cette intervention, les autres du lecteurs en tant qu’autres lecteurs, afin d’interroger ce qui advient de l’expérience de lecture lorsqu’elle tente d’être mise en circulation, communiquée, et se trouve, ce faisant, mise en regard de l’expérience des autres. En prenant appui à chaque fois sur nos expériences de « partages de lectures » dans le cadre du séminaire « Emma c’est nous », nous chercherons, à l’aide des outils philosophiques qui nous sont propres (soit respectivement la philosophie ancienne et la phénoménologie), à explorer la parole qui tente de dire la lecture, notamment quand cette parole n’est pas savante, c’est-à-dire en particulier ne cherche pas à proposer une interprétation du texte dont il est question, mais consiste à livrer des impressions à partir desquelles il s’agit de se lancer en commun dans la quête du sens de ce texte. Cela nous amènera à nous pencher sur la question de l’effet d’un texte sur ses lecteurs et à examiner de manière parfois critique certaines théories contemporaines de la réception.

11h30-12h30 Marielle Macé (CNRS)

Des styles littéraires aux formes de vie

Les formes du dire proposées par la littérature engagent aussi des « formes de vie » : autant de figures littéraires, de dispositifs temporels ou d’inventions grammaticales, autant de phrasés de l’existence, de pistes d'être, de modalités de la vie humaine. La lecture participe alors, en tant que telle, d’une chance plus vaste, celle qui consiste pour les lecteurs à se rendre attentifs au comment de leur vie, à reprendre en charge ce que l’on peut appeler les « formalités » de leur pratique, autrement dit à viser une véritable stylistique de l'existence. C'est cette conception pragmatique de la lecture que dans le sillage d’un précédent ouvrage, Façons de lire, manières d’être, on s’efforcera d’explorer et d’exemplifier.

12h30-13h30 Pause-déjeuner (salle D155)

13h30-14h30 Jean-François Massol (U. Stendhal-Grenoble 3, CEDILIT)

Les autres du sujet lecteur-scripteur : questionnement théorique et remarques

La communication se propose d’approcher la question de l’altérité sous différents angles. D’un point de vue théorique, il est intéressant de revenir à la question de l’autre dans la perspective psychanalytique qui a fondé la réflexion sur le sujet lecteur (du côté de M. Picard, par exemple). Cette dimension doit être repensée, cependant, dans une perspective didactique : la classe de français, en effet, organise les autres du sujet en leur donnant des rôles précis, plus ou moins institués, dans le cadre de la lecture littéraire. Quelques observations concernant des carnets de lecture d’étudiants illustreront le propos.

14h30-15h30 Sara Bédard-Goulet (UTM, LLA-CREATIS)

Les autres de Michel Tremblay, de la lecture à l’écriture

Nous souhaitons, à partir du compte-rendu de lecture autobiographique de Michel Tremblay Un ange cornu avec des ailes de tôle, observer l’incidence des autres de ce lecteur sur son activité lectoriale et, à l’inverse, leur transformation au fil de ses lectures. Aussi, voulons-nous identifier les dispositifs fictionnels qui éveillent ces autres du lecteur et analyser les effets de ceux-ci sur le processus de lecture. Tandis que les doubles fantomatiques du lecteur pointent vers un désaisissement du sujet, ils ont aussi pour effet, chez Tremblay, de mener à l’écriture. Nous verrons donc comment les doubles inconscients du lecteur, activés par les œuvres de fiction, engagent une activité créatrice et, dans le cas qui nous intéresse, une production littéraire importante. Nous souhaitons également comparer ces autres de la lecture à ceux de la spectature, en nous appuyant sur Les Vues animées et Douze coups de théâtre, autres récits autobiographiques de Tremblay témoignant de ses réactions à des pièces de théâtre et à des films. Elles nous permettront de faire un portrait plus complet des doubles de Tremblay et de mieux comprendre leur fonctionnement respectif dans les processus de la lecture et de la spectature.




 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page