Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Manifestations scientifiques

Rencontres du jazz et de la musique contemporaine

du 16 octobre 2013 au 17 octobre 2013

Colloque international les 16 et 17 octobre 2013

aff jazz.jpg

aff jazz.jpg

Université de Toulouse-Le Mirail, MDR et conservatoire régional de Toulouse

Dès ses origines, le jazz a tissé des liens étroits avec la musique dite savante. De pièces de l'entre-deux, comme certaines compositions de L. M. Gottschalk à la version jazzifiée du Sacre du Printemps par J. L. Longnon, l'éventail est large des échanges entre les deux mondes, de la simple citation à des connivences tantôt explicites, tantôt secrètes. Si toutefois, jusqu'à la seconde guerre mondiale, la musique savante ne se risque qu'avec précaution sur le terrain du jazz, hormis quelques exceptions notables (Gerschwin, Antheil), le rapprochement des deux mondes a notablement évolué depuis les années 1950. En effet, il est remarquable que les compositeurs d'avant-garde de la seconde moitié du XXe siècle ont souvent emprunté au jazz (Berio, pour ne citer que lui, ou plus récemment Hurel), de même que les compositeurs de jazz se sont rapprochés de la musique contemporaine (Braxton, Steve Lehman, Riccardo Del Fra). Aujourd’hui, le rapprochement qu'ont permis certains musiciens aussi à l'aise dans l'un et l'autre langages ont radicalement modifié les relations entre les deux domaines, au point – preuve s’il en est – qu’il est parfois bien difficile de distinguer à la simple audition le genre de certaines œuvres (qu’elles soient jazz ou « classique »).

Aussi, souhaitons nous interroger lors de ce colloque les modes de relations qu'entretiennent ces deux mondes depuis les années cinquante à aujourd'hui :

- évolution des techniques de jeu
- passage de procédés d’élaboration d’un genre à l’autre
- les apparentements esthétiques
- démarches philosophiques, politiques
- l'intégration, à des degrés plus ou moins aigus, d'éléments d'un langage dans l'autre
- usage de la technologie
- enjeux des nouveaux moyens de diffusion
- conséquences sur « l'objet musical » résultant, i.e. sur le comportement des musiciens autant que sur la réception du public.

Autant de questions qui placeront l’Université de Toulouse au centre d’une réflexion importante autour d’un pan culturel important de notre temps.

Programme du colloque international [PDF - 325 Ko]

Contacts : Jean-Michel Court & Ludovic Florin

 

Lieu(x) :
Maison de la Recherche et Fabrique Culturelle de l'Université Toulouse 2 - Le Mirail

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page