Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Présentation > Les membres permanents > Enseignants-chercheurs

Philippe CANGUILHEM

Coordonnées :
Lettres, Langages et Arts (LLA) / porte E 227 / Maison de la Recherche / Université Toulouse - Jean Jaurès / 5, allées Antonio-Machado / 31058 TOULOUSE Cedex 9
Bureau :
Bureau E 227, maison de la recherche
Téléphone :
05 61 50 2542
Télécopie :
05 61 50 4182
Mél :
philippe.canguilhem@univ-tlse2.fr
Structure(s) de rattachement :
Lettres, Langages et Arts – Création, Recherche, Émergence en Arts, Textes, Images, Spectacles (LLA CREATIS)

Thèmes de recherche

Théorie et pratique de la musique ancienne
Histoire de la musique, 15e – 17e siècles
Vie musicale à Florence au 16e siècle
Improvisation musicale

Activités / CV

Mes travaux de recherches portent avant tout sur la musique des 15e et 16e siècles. Je me suis particulièrement intéressé à la musique italienne, notamment à travers l'étude de la vie musicale à Florence entre 1530 et 1570, soit à l'époque d'Alexandre et de Cosme 1er, lorsque la République se transforme en duché. je prépare un livre sur cette période, provisoirement intitulé À l'ombre du laurier. Musique et culture à Florence, 1530-1570.

L'autre volet de mes recherches, qui a occupe la majeure partie de mon temps depuis 2008, concerne l'improvisation musicale polyphonique dans les périodes anciennes. Dans ce cadre, j'ai dirigé le projet FABRICA, sélectionné par l'Agence Nationale de la Recherche de 2009 à 2012, qui s'est occupé des pratiques polyphoniques du chant ecclésiastique dans une perspective à la fois historique et ethnomusicologique. Ce projet, qui s'appuyait sur un partenariat scientifique avec l'Université autonome de Barcelone et l'ensemble Gilles Binchois, a donné lieu à de nombreuses rencontres (conférences, journées d'études, colloques, concerts) et plusieurs réalisations (articles, livres, disque). On pourra parcourir les archives du projet en allant sur son blog : http://blogs.univ-tlse2.fr/fabrica/

Si les questions liées à la musique ancienne continuent de m'intéresser, j'ai commencé en 2016 à jeter les bases d'un nouveau projet, d'une nature complètement différente, provisoirement intitulé EMIS, Education musicale et intégration sociale. Il s'agit de poser une réflexion sur les questions liées à l'enseignement de la musique comme moyen de lutter contre la ségrégation socio-spatiale.

Publications depuis 2009 :  

• L’improvisation polyphonique à la Renaissance (Paris : Classiques Garnier, 2015) 
• « On the Performance of Giovanni Gabrieli’s Instrumental Ensemble Music », Giovanni Gabrieli. Transmission and Reception of a Venetian Musical Tradition, éd. Rodolfo Baroncini, David Bryant et Luigi Collarile (Trente: Tangram, 2015), pp. 285-97.
• « Improvisation as concept and musical practice in the 15th century », The Cambridge History of Fifteenth-Century Music, éd. Anna Maria Busse Berger et Jesse Rodin (Cambridge : Cambridge University Press, 2015), pp. 149-63.
• « I musici convivi di Roma (1530-1540) e la dimensione sonora del banchetto nel Rinascimento », Le banquet de la Renaissance : images et codes, éd. Diane H. Bodart et Valérie Boudier (Pise, 2014), pp. 117-31. [= Predella 33 (2013)]  FICHIER A TÉLÉCHARGER [PDF - 1 Mo]
• « Des canti carnascialeschi aux mascherate : une histoire de la conquête musicale des rues de Florence par la cour de Cosme Ier de Médicis (1540-1570) », Marquer la ville. Signes, traces, empreintes du pouvoir (XIIIe-XVIe siècle), éd. Patrick Boucheron and Jean-Philippe Genet (Paris-Rome : Publications de la Sorbonne-Ecole française de Rome, 2013), pp. 405-18. FICHIER À TÉLÉCHARGER [PDF - 732 Ko]
 • Chanter sur le livre à la Renaissance. Les traités de contrepoint de Vicente Lusitano, éd. P. Canguilhem (Turnhout : Brepols, 2013).
• « The polyphonic performance of plainchant, between history and ethnomusicology », Multipart music: a specific mode of musical thinking, expressive behaviour and sound, éd. Ignazio Macchiarella (Udine : Nota, 2012), pp. 355-59. 
• « L’Italie », Guide de la Musique de la Renaissance, éd. Françoise Ferrand (Paris : Fayard, 2011), pp. 407-572. Rédaction des notices de la section consacrée à l’Italie (compositeurs, genres musicaux et principaux centres de production et de diffusion).
• « Pratique et contexte du faux-bourdon et du chant sur le livre en France (XVIe – XIXe siècles) », Études grégoriennes 38 (2011), pp. 181-99.
• « Singing upon the book according to Vicente Lusitano », Early Music History (2011), pp. 55-103. FICHIER À TÉLÉCHARGER [PDF - 762 Ko] 
• « Courtiers and musicians meet in the streets : the Florentine mascherata under Cosimo I », Urban History 37 (2010), pp. 464-73.
• « Le projet FABRICA : oralité et écriture dans les pratiques polyphoniques du chant ecclésiastique (xvie – xxesiècles) », Journal of the Alamire Foundation 2 (2010) pp. 272-81.  FICHIER À TÉLÉCHARGER [PDF - 1 Mo]
• « The madrigal en route to Florence (1540 – 1545) », Recercare 21 (2009), pp. 33-73.
• « Cardinaux musiciens, cardinaux mélomanes, entre France et Italie », Les cardinaux de la Renaissance et la modernité artistique, éd. F. Lemerle, Y. Pauwels et G. Toscano (Villeneuve d’Ascq : IRHIS/CEGES, 2009), pp. 277-88.
• « Main mémorielle et invention musicale à la Renaissance », The Art of Memory Between Archive and Invention, from the Middle Ages to the Late Renaissance : Literature, Music and Art, éd. A-M. Busse Berger et M. Rossi (Florence : Olschki, 2009), pp. 75-92.  



 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page