Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Soutenances

Soutenance d'habiliation à diriger des recherches (HDR) de Mamadou Kalidou Ba

le 16 novembre 2012

Gouvernance, conflits identitaires, violence et écriture de la violence dans le roman africain francophone à partir de 1970

Le vendredi 16 novembre 2012 à 15h, salle du Conseil de l’IUFM-Midi-Pyrénées, site Toulouse-Saint-Agne (métro Saint-Agne)

Directrice : Marie-José FOURTANIER, professeure des universités

Jury

  • Françoise DEMOUGIN, professeure des universités
  • Gérard LANGLADE, professeur des universités
  • Jean-François MASSOL, professeur des universités
  • Catherine MAZAURIC, maîtresse de conférences HDR
  • Annie ROUXEL, professeure des universités

Résumé

Le roman africain francophone a, de sa naissance à nos jours, toujours été marqué par un certain réalisme, une sorte de carcan auquel il peine à se soustraire. Aussi, à la fin des années 1960, les romanciers qui avaient jusque là dénoncé le colonialisme et l’hypocrisie qui la caractérisait, ont « retourné leur plûmes » contre les nouveaux fléaux auxquels le continent était confronté. Les problèmes de gouvernance, les conflits identitaires avec comme corollaire des violences fratricides furent dépeints à travers une expression littéraire particulièrement indignée. Mais au-delà de ces contenus sans doute passionnants, l’intérêt de ce travail se situe aussi dans la description des formes littéraires engendrées par la problématique de la violence. La « désagrégation » de la langue, la dispersion des instances narratives et la multiplication des récits sont autant de manifestations de la violence narrative qui découle de la narration de la violence.

À travers un corpus à la fois divers et varié (œuvres d’auteurs issus de presque toute l’Afrique subsaharienne francophone), étendu sur près de quarante ans de production romanesque, ce travail se veut une photographie analytique d’un espace et d’une époque en pleine crise.

Mamadou Kalidou Ba, enseignant-chercheur à l'université de Nouakchott en Mauritanie, est régulièrement chercheur invité du laboratoire LLA-CRÉATIS dans le cadre de la convention signée entre son université et l'université de Toulouse-Le Mirail. Il vient de publier un ouvrage sur les nouvelles tendances du roman afraicain francophone.


 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page