Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Soutenances

Soutenance de thèse d'Anaëlle Evrard

le 12 décembre 2013
A partir de 14h

Traduction et traducteurs des Petits poèmes en prose de Baudelaire en Espagne. Du modernismo à la Edad de Plata

Membres du jury :
  • M. Yves CHEVREL, professeur émérite (Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne)
  • M. François-Charles GAUDARD, professeur émérite (Université Toulouse 2 - Le Mirail)
  • Mme Solange HIBBS LISSORGUES, professeure (Université Toulouse 2 - Le Mirail)
  • M. Francisco LAFARGA MADUELL, professeur (Universitat de Barcelona)
  • Mme Modesta SUAREZ, professeures (Université Toulouse 2 - Le Mirail)
  • Mme Maire-Claire ZIMMERMANN, professeur émérite (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Résumé en français :


Prenant pour objet les traductions du Spleen de Paris (Petits poèmes en prose) de Baudelaire en Espagne entre les années 1880 et 1930, cette thèse se propose d’examiner le contexte historique, littéraire et éditorial de leur publication, afin de déterminer les modalités de réception du recueil. Le corpus comprend des traductions en castillan et en catalan et prend en compte leur insertion dans les systèmes littéraires d’accueil à La Havane, Madrid et Barcelone ainsi que leurs principales caractéristiques textuelles. Une attention particulière est portée aux traducteurs, récepteurs actifs du texte puisqu’ils en sont à la fois les lecteurs et les réécrivains. Leurs portraits éclairent la condition des traducteurs, qu’ils soient réputés ou inconnus, à une période où la traduction acquiert progressivement une plus grande dignité, du moins dans les discours, mais où les traducteurs sont encore largement méprisés et sous-payés, oscillant souvent eux-mêmes entre le dénigrement d’une tâche si rarement gratifiante et la forte tentation qu’elle représente malgré tout. Ces portraits incluent l’étude de leur conception de la traduction, de la France et de Baudelaire pour mieux comprendre également les enjeux individuels du travail qu’ils ont mené à bien. La question de la réception du genre du poème en prose est traitée principalement à travers les choix éditoriaux et l’interprétation des préfaces dans les versions étudiées.


Résumé en espagnol :


Tomando por objeto las traducciones del Spleen de Paris (Petits poèmes en prose) en España entre los años 1880 y 1930, esta tesis se propone examinar el contexto histórico, literario y editorial de su publicación, para determinar las modalidades de recepción del libro. El corpus contiene traducciones en castellano y en catalán y considera su inserción en los sistemas literarios de acogida en La Habana, Madrid y Barcelona así como sus principales características textuales. Particular atención se ha prestado a los traductores, receptores activos del texto por ser al mismo tiempo sus lectores y reescritores. Sus retratos ponen en evidencia la condición de los traductores, sean renombrados o desconocidos, en un periodo en el cual la traducción va adquiriendo mayor dignidad, al menos en los discursos, mientras que los traductores siguen despreciados y mal pagados. Los mismos traductores vacilan entre el menosprecio hacia una tarea tan poco gratificante y la fuerte tentación que representa dicha tarea a pesar de todo. Esos retratos incluyen el estudio de su concepción de la traducción, de Francia y de Baudelaire para entender mejor también lo que está en juego individualmente en el trabajo que llevaron a cabo. La recepción del género del poema en prosa se analiza principalmente a través de las decisiones editoriales y de la interpretación de los prólogos en las versiones estudiadas.
Lieu(x) :
Salle du château de l'Université Toulouse 2 - Le Mirail

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page