• Soutenances,

Soutenance de thèse de Anicet M'Besso

Publié le 19 septembre 2014 Mis à jour le 22 septembre 2014
le 26 septembre 2014
à 14h00
Toulouse Campus du Mirail
Salle du Château

L'intimité de l'écriture dans les fictions d'Hélène Cixous

Membres du Jury :

  • Marie-Josée Hourantier, professeur, Ecole nationale supérieure d'Abidjan
  • Jean-Marie Kouakou, professeur, Université Félix Houphouet Boigny
  • Guy Larroux, professeur, Université Toulouse Jean Jaurès
  • Pascal Mindie, maître de conférences, Université de Bouake
  • Nadia Setti, professeur, Université Paris 8 Vincennes
  • Sylvie Vignes, maître de conférences, Université Toulouse Jean Jaurès

Résumé :


Dans cette thèse sur Hélène Cixous, l'écriture fictionnelle est abordée sous l'angle de son intimité propre. Dans les textes littéraires, l'intimité qui en découle étant en général attribuée à l'écrivain, seul garant du texte, ce travail de recherche met l'accent sur le volet autonome de l'écriture relégué de plus en plus à un rang secondaire au profit d'une renaissance de l'auteur. 
Cette thèse montre que l'écriture d'Hélène Cixous à une intimité propre que le lecteur se doit de séparer de celle de l'écrivaine. Même si son écriture met en exergue des indices autobiographiques, il n'en reste pas moins qu'ils sont pris dans le vertige de la fiction.