• Soutenances,

Soutenance de thèse de Nourel Houda Ben Nejma

Publié le 22 janvier 2015 Mis à jour le 2 octobre 2015
le 16 février 2015
à 14h00
Université Toulouse Jean Jaurès
Maison de la Recherche - Salle D 29

Le temps en métamorphose dans les œuvres de Richard Millet

Membres du Jury :

  • Sylviane Coyault, professeur, Université de Clermont Ferrand 2
  • Guy Larroux, professeur, Université Toulouse-Jean Jaurès
  • Amor Seoud, professeur, Université de Sousse
  • Mustapha Trabelsi, professeur, Université de Sfax

Résumé :

Cette thèse s'appuie judicieusement sur quatre oeuvres (La Gloire des pythre, L'Amour des trois soeurs Piale, Lauve le pur, Ma vie parmi les ombres) dont la dernière ferme le cycle de Siom. Elles forment un cycle dense qui se prête parfaitement au questionnement sur le temps.
Dans ce cycle, Millet écrit en effet pour retenir le temps, en témoin d'une civilisation rurale finissante et dans une posture d'"antimoderne" (selon la définition d'Antoine Compagnon). Il y conduit une méditation ininterrompue sur le temps, la finitude, la langue que nous avons essayé d'analyser de très près.