Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Soutenances

Soutenance de thèse de Qianhong Jiang

le 2 octobre 2017
à 9h00


Développement des capacités métalinguistiques chez des élèves apprenant une langue étrangère en utilisant la poésie

Membres du Jury :
  •  
  •  
  •  
  •  

Résumé :

La thèse actuelle propose un modèle interactif de la capacité métalinguistique, de poésie et d'apprentissage des langues étrangères. Elle vise à examiner l'influence de la classe d'anglais intégrée comme la langue étrangère intégrée en poésie sur la capacité métaphonologique des élèves, et à explorer des relations entre leur capacité métaphonologique et les facteurs dans l'environnement non-scolaire d'apprentissage qui comprend l'enseignement des enseignants, les stratégies d'apprentissage des langues des apprenants, l’anglais percue en dehors de la classe scolaire l'exposition linguistique que les apprenants reçoivent à l'anglais en dehors de la classe, et les commentaires des élèves sur le cours d’anglais intégrée de la poésie.
Deux études de cas sont menées consacre à sur le développement de la capacité métaphonologique des élèves dans de la classe d'anglais intégrée de poésie, ainsi des relations mentionnées ci-dessus. Une combinaison de méthodes quantitatives et de méthodes qualitatives est utilisée dans cette thèse. Les résultats de la quasi-expérience de indiquent que la classe d'anglais par insertion de poésies facilite le développement de la capacité métaphonologique des élèves dans une certaine mesure. La théorie de Bialystok (2001, 2012), la « noticing hypothesis » de Schmidt (Schmidt, 2010) et la poétique cognitive de Tsur (2008) sont utilisées pour analyser et expliquer les résultats des tests de la capacité métaphonologique.

Mots clefs : la capacité métaphonologique , la poésie, poétique cognitive, l'anglais comme langue étrangère

Abstract :

Development of metalinguistic abilities : young learners learning a foreign language by using poetry

The present study proposes an interactive model of metalinguistic awareness, poetry and foreign language learning. It aims at examining the influence from poetry-embedded class of English as a foreign language on pupils’ phonological awareness, with considering the relations between their phonological awareness and the factors in ecological learning environment that includes teacher’s instruction, learners’ language learning strategies, linguistic exposure that learners receive to English outside of classroom, and pupils’ feedback on the poetry sequence.
Two case studies are conducted to probe into the development of pupils’ phonological awareness in the context of poetry-embedment English class, as well as the relations mentioned above. A combination of quantitative methods and qualitative methods are employed in the current study. The results of quasi-experiment of phonological awareness indicate poetry-embedment English class globally facilitates the development of pupils’ phonological awareness to some extent. Bialystok’s theory (2001, 2012) Schmidt’s noticing hypothesis (Schmidt, 2010), and Tsur’s cognitive poetics (2008) are employed to interpret the results of phonological awareness tests.

Key words: phonological awareness, poetry, cognitive poetics, EFL
 

Lieu(x) :
Université Toulouse Jean Jaurès
Salle D 29 à la Maison de la Recherche

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page