Laboratoire Lettres, Langages et Arts (EA 4152)
Création, Recherche, Émergence, en Arts, Textes, Images, Spectacles

Accueil LLA-CRÉATIS > Soutenances

Soutenance de thèse de Séverine PLANCON

le 12 juin 2015
à 14h30

Le lyrisme élégiaque dans les mélodies d'Henri Duparc : une approche du "drame d'âme"

Membres du Jury :

  • Jésus Aguila, professeur, Université Toulouse-Jean Jaurès
  • Sylvain Caron, professeur, Université de Montréal
  • Michel Lehmann, maître de conférences, Université Toulouse-Jean Jaurès
  • Vincent Vives, professeur, Université Valenciennes UVHC

Résumé :

Ce travail met en évidence les manifestations lyriques et élégiaques dans le corpus des dix-sept mélodies d’Henri Duparc, à travers une analyse des discours poético-musicaux. Du point de vue conceptuel, le transfert de la notion de lyrisme, de la poétique vers la musique, permet de construire une représentation du lyrisme duparcien, située à la croisée du lyrisme poétique et des possibles de la structuration musicale.
La première partie décline les différentes facettes de ce lyrisme à travers les moyens stylistiques du lyrisme poétique (l’élévation et la répétition) et du lyrisme musical (la « voix-violon », les posés de voix, la recomposition, la brièveté, l’emphase).
La deuxième partie – la lecture interprétative des textes poétiques – expose quatre situations élégiaques, les plus représentatives du style duparcien. Ce prisme révèle la démarche compositionnelle d’Henri Duparc : il travaille par thématiques, qu’il traite plusieurs fois sous différents angles, pour en montrer les différentes facettes émotionnelles.
En dégageant les idées dramatiques d’Henri Duparc à partir de sa correspondance, la troisième partie démontre que les mélodies constituent pour ce compositeur un laboratoire d’expérimentation de ce qu'il a lui-même nommé le « drame d’âme », qui s'élaborait au sein du projet de La Roussalka, son unique drame lyrique, inachevé, puis détruit.
Ces mélodies mettent en évidence les limites compositionnelles de ce musicien en matière de drame lyrique, élaboré sans action extérieure, sans enchaînement de situations dramatiques et sans personnage. Au terme de cette étude, les mélodies apparaissent donc comme la forme la plus aboutie dont il était capable.

Mots-clés : Henri Duparc (1848-1933), Mélodie française, Musique – Esthétique – Stylistique, 19ème siècle, Analyse poético-musicale, Lyrisme, Elégie, Drame.



Lieu(x) :
Université Toulouse Jean Jaurès - Salle du Château


 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Annuaire

 

L'actualité

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page