Chanter sur le livre à la Renaissance

Publié le 10 septembre 2014 Mis à jour le 2 octobre 2015

Philippe Canguilhem

Les traités de contrepoint de Vicente Lusitano

Lien



Ce livre résulte d’un travail de plusieurs années effectué dans le cadre du projet de recherche FABRICA, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche. De 2009 à 2012, un séminaire mensuel a accueilli à l’Université de Toulouse – Le Mirail un certain nombre d’étudiants, de musiciens et de musicologues autour de Philippe Canguilhem, Marie-Françoise Déodat-Kessedjian, Véronique Lafargue et Giordano Mastrocola afin de lire et traduire un texte majeur de l’enseignement musical de la Renaissance. Il s’agissait de mieux comprendre la pédagogie du contrepoint chanté du xvie siècle à partir du document le plus détaillé qui nous soit parvenu, complètement négligé jusqu’alors par la communauté musicologique, et dont l’existence même était inconnue à la plupart des musiciens intéressés par ce sujet. Tous les exemples musicaux seront disponible au téléchargement sur un site internet hébergé par le Centre de la Renaissance de Tours et certains seront disponible en fichier mp3 grâce à un enregistrement réalisé par les Sacqueboutiers de Toulouse. Ce livre s’adresse aussi bien aux musicologues intéressés par l’histoire du langage et des pratiques musicales qu’aux musiciens curieux de découvrir comment l’improvisation polyphonique était enseignée à la Renaissance.