Esthétique(s) queer dans la littérature et les arts - sexualités et politiques du trouble

Publié le 8 juin 2015 Mis à jour le 2 octobre 2015

Sous la direction de Muriel Plana et Frédéric Sounac

En important dans le champ de l’esthétique le concept de queer issu des pensées du genre et en s’inscrivant dans une perspective interdisciplinaire, tant du point de vue des arts étudiés (littérature, arts de la scène, du corps et de l’image) et des méthodes adoptées (approches littéraires, sociocritique, philosophie, gender studies, women studies, queer studies…), cet ouvrage collectif s’attache à ce qui, dans des productions artistiques contemporaines mais aussi plus anciennes, tend à jeter le trouble, politiquement et formellement, dans la représentation des identités sexuelles, des sexualités et de l’érotisme.
Le livre fait par conséquent le pari que le travail des écrivains et des artistes autour du travestissement et des homosexualités ou encore leur intérêt pour la représentation de phénomènes comme le transgenre ou le transsexualisme leur permettent de penser ou de repenser, entre transgression et subversion, les concepts de queer et d’esthétique, ainsi que de transformer radicalement nos représentations et notre façon d’envisager l’histoire des arts, des idées et des sociétés.

Editions Universitaires de Dijon

Nous retrouvons dans cet ouvrage les actes du colloque international "Une esthétique queer ? Transgression et subversion dans la littérature et les arts" qui s'est tenu les 3 et 4 avril 2014.

Avec la collaboration de Hélène Beauchamp, Renaud Bret-Vitoz et Emmanuelle Garnier.