L'improvisation polyphonique à la Renaissance

Publié le 10 décembre 2015 Mis à jour le 10 décembre 2015

Philippe Canguilhem

À la Renaissance, la création spontanée occupe une place essentielle dans les pratiques musicales quotidiennes. À l’aide de sources variées (archivistiques, théoriques, musicales), cet ouvrage propose une évaluation des modalités d’improvisation polyphonique depuis le XVe siècle jusqu’au milieu du XVIIe  siècle.

In the Renaissance, spontaneous creation occupied an essential place in daily musical practices. With the help of varied sources (archival, theoretical, musical), this work proposes an evaluation of modalities of polyphonic improvisation from the fifteenth century to the middle of the seventeenth century.