Modèle musical et composition romanesque

Publié le 18 décembre 2014 Mis à jour le 2 octobre 2015

Frédéric Sounac

Avec pour point de départ la théorie littéraire du premier romantisme allemand et à l'aide d'une notion baptisée "méloforme", cet ouvrage s'efforce de mener la genèse d'une utopie esthétique : la transposition à la prose narrative de procédés musicaux et, plus généralement, l'action profonde, sur la poétique romanesque, d'une intellectualité musicale. Qu'advient-il de la fable, du désir de raconter des histoires, dès lors que la musique instrumentale s'érige en indépassable modèle artistique ? En quoi la musique devient-elle dès lors indissociable d'une pensée du roman comme genre moderne ? Comment analyser les visages et l'influence, depuis la fin du XVIIIe siècle, d'une assimilation rêveuse de l'écriture romanesque à la composition musicale ?